p4-etl-terre-catalane-jean-roque

Jean ROQUE, Président
La pépinière Plein Sud Entreprises a marqué l’histoire économique du département, et ma volonté durant ces 3 années de présidence de l’association a été de m’appuyer sur les points forts qui ont fait la réussite de cet outil. Je suis plus que jamais convaincu que sur un territoire en pleine mutation, soutenir l’innovation et la créativité des entrepreneurs reste le meilleur moyen de créer emploi et activité économique.

Le CEEI continue d’évoluer et de s’adapter pour poursuivre son action au service du développement du territoire des Pyrénées-Orientales. Au travers de son label européen, mais aussi du tout nouveau réseau régional AD’OCC, les entreprises accompagnées par le CEEI ont accès à des outils financiers et méthodologiques exclusifs.

Les compétences de Plein Sud ne sont plus à démontrer tant dans ses conseils et l’accompagnement individuel des entreprises que dans sa capacité d’animation du réseau départemental des acteurs du développement économique.

En effet, aux côtés des pépinières du département, Plein Sud tisse et anime les liens entres les entreprises, les établissements d’enseignement supérieur, les laboratoires de recherche, le pôle de compétitivité et les chambres consulaires pour consolider un réseau dynamique de dirigeants d’entreprise capables d’innover et de créer des richesses et des emplois dans les filières d’avenir de la Région Occitanie.

En continuité des actions engagées en 2017, Plein Sud s’affirme ainsi comme tête de réseau départemental des pépinières et souhaite intégrer les communautés de communes dans sa gouvernance (celles du Vallespir et d’Agly-Fenouillèdes sont d’ores et déjà membres de l’association).

Si 2017 a été une année de rodage des nouveaux dispositifs d’aide entreprises mis en place par la Région Occitanie, 2018 a vu les choses s’accélérer avec la création de 5 entreprises et 42 emplois sur l’ensemble des entreprises accompagnées. 2018 aura aussi permis le financement de 9 projets pour un montant global de 660 000 € dont 3 dans le cadre du parcours Start’oc pour un montant global de 305 000 €.